Muséum Toulouse
Exposition jusqu'au 30 juin 2019

Les éditions

3 ouvrages, co-édités en partenariat avec différentes maisons d'éditions, accompagnent l'exposition Ile de Pâques.

« L'ÎLE DE PÂQUES » OUVRAGE COLLECTIF MUSÉE CHAMPOLLION – LES ÉCRITURES DU MONDE, FIGEAC, MUSÉE FENAILLE, RODEZ / MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE DE TOULOUSE ÉDITIONS ACTES SUD 2018

L'ÎLE DE PÂQUES

OUVRAGE COLLECTIF MUSÉE CHAMPOLLION – LES ÉCRITURES DU MONDE, FIGEAC, MUSÉE FENAILLE, RODEZ / MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE DE TOULOUSE
ÉDITIONS ACTES SUD
2018

Un ouvrage collectif, coédité avec les éditions Actes Sud et rassemblant les contributions de nombreux auteurs, présente un état des lieux de la recherche sur la société traditionnelle rapanui, l’histoire de ses rencontres avec les Européens ou l’interaction de l’île avec nos imaginaires occidentaux. Plusieurs entrées évoqueront les enjeux contemporains de cette île face aux questions patrimoniales ou environnementales, tout en offrant la place à des regards et des témoignages sur la société actuelle.

ARTICLES :

  • Préface, par Françoise Nyssen, ministre de la Culture
  • Introduction, par Francis Duranthon, Céline Ramio, Aurélien Pierre
  • Terre et civilisation Rapa Nui, par Catherine Orliac et Michel Orliac
  • Des pirogues à Rapa Nui, par Hélène Guiot
  • Etoffes de Rapa Nui, par Hélène Guiot
  • Les autels à statues de l’île de Pâques, par Nicolas Cauwe
  • Le plus grand monument de l’île de Pâques, par Nicolas Cauwe
  • L’écriture de l’île de Pâques, par Paul Horley et Konstantin Pozdniakov
  • Européens dans le Pacifique et à l’île de Pâques, par Michel Orliac
  • L’île de Pâques vue par Pierre Loti (1872), par Claude Stéfani
  • Apports des naturalistes-voyageurs français à la connaissance des
  • Polynésiens entre 1766 et 1840, par Élise Patole-Edoumba
  • L’art moderne et l’île de Pâques, par Benoît Decron
  • La société pascuane s’est-elle suicidée ?, par Nicolas Cauwe
  • De l’influence du phénomène ENSO sur le climat de l’île de Pâques, par
  • Thierry Delcroix
  • La flore originelle de l’île de Pâques, par J.F. Butaud
  • Le réveil des arina ora : le renouveau culturel rapanui, par Diego Munoz
  • La mise en scène de la culture rapanui, par Diego Munoz

LES AUTEURS

Catherine Orliac (docteur en archéologie, directeur de recherche au CNRS), Michel Orliac (archéologue, chercheur au CNRS), Diego Muñoz (anthropologue, Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie), Hélène Guiot (ethnoarchéologue, ArScAn 7041), Nicolas Cauwe (conservateur aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles), Paul Horley (professeur, Yuri Fedkovych Chernivtsi National University, Ukraine), Konstantin Pozdniakov (linguiste, professeur des universités, INALCO, LLABEX EFL), Claude Stefani (conservateur des musées de Rochefort), Élise Patole-Edoumba (directrice du Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle), Benoît Decron (conservateur en chef du musée Soulages), Thierry Delcroix (météorologue, directeur de recherche, IRD), Jean-François Butaud (université de Polynésie française).

« ÎLE DE PÂQUES, LE NOMBRIL DU MONDE ? » UNE COÉDITION MUSÉUM DE TOULOUSE- MUSEO EDITIONS 2018

ÎLE DE PÂQUES,
LE NOMBRIL DU MONDE ?

UNE COÉDITION MUSÉUM DE TOULOUSE- MUSEO EDITIONS
2018

L’ouvrage Île de Pâques : le nombril du monde ?  constitue le témoignage de l’exposition présentée actuellement au Muséum de Toulouse jusqu’au 30 juin 2019. Ce titre présente l’exposition en suivant son fil conducteur et relate quelques moments forts associés à la réalisation de cette exposition.Ces étapes muséographiques choisies mettent en scène des acteurs variés, des artisans aux techniciens high tech, de l’illustrateur au taxidermiste...

On pourra ainsi pénétrer dans les coulisses de la muséographie : par exemple  la reconstitution de la cabine de La Flore  telle que le futur Pierre Loti la dessina en 1872, riche d’objets de l’île, la reproduction de statues monumentales (les moai), ou encore les entretiens réalisés récemment avec des Pascuans par l’ethno- archéologue Hélène Guiot.

LES AUTEURS

Le Muséum de Toulouse et Museo éditions sur la base des contenus produits par le commissaire d’exposition du Muséum de Toulouse, Fabien Laty , et le commissaire scientifique Nicolas Cauwe, archéologue et conservateur Préhistoire et Océanie aux musées Art & Histoire de Bruxelles.

« RAPA NUI, L’ÎLE DE PÂQUES DE PIERRE LOTI » LES CAHIERS DE LA GIRAFE, ÉDITIONS DU MUSÉUM DE TOULOUSE 2009

RAPA NUI, L’ÎLE DE PÂQUES DE PIERRE LOTI

LES CAHIERS DE LA GIRAFE, ÉDITIONS DU MUSÉUM DE TOULOUSE
2009

À vingt et un ans, Julien Viaud embarque sur la frégate La Flore. Destination : l’île de Pâques, la fameuse Rapa Nui, de triste et fascinante réputation. Plus connu sous le nom de Pierre Loti, il a relaté dans un mince cahier le journal détaillé de son séjour sur l’île de Pâques.
Pierre Loti est de ces écrivains dont il est impossible de distinguer la vie de l’oeuvre. Inextricablement liées, l’une se mêle à l’autre, s’y confond, s’y réécrit. Un jeu de miroir incessant entre la fiction et le réel, entre la fantaisie de l’écrivain et les rencontres du voyageur : pour preuve ses journaux intimes tenus tout au long de sa vie, où l’on trouve souvent la substance de ses romans.

De son voyage, Loti a rapporté plusieurs souvenirs dont un superbe pectoral et une pagaie cérémonielle au décor de raie, objets qui appartiennent désormais à la collection du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse. Dans cet ouvrage, ces oeuvres accompagnent son récit de voyage et nous éclairent sur la culture pascuane du XIXe siècle grâce à l’analyse de spécialistes.

LES AUTEURS

Pierre DALOUS (conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse depuis 1989 et responsable du département Conservation) , Alain QUELLA-VILLÉGER (docteur en histoire contemporaine), Bruno VERCIER (historien de la littérature contemporaine), Michel ORLIAC( archéologue et chercheur au CNRS), Catherine ORLIAC (docteur en archéologie
préhistorique et chercheur au CNRS)